Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Profil Professionnel TRM

Contexte

Pour notre profession, ces dernières années ont été marquées par une rapide évolution aux multiples facettes : en premier lieu, de nouvelles tâches et de nouveaux rôles, impliquant bien évidemment de nouvelles responsabilités, ont changé sensiblement le travail d’une majorité de TRM. En second lieu, une refonte importante de la formation professionnelle a abouti à un cursus de niveau ES en Suisse alémanique ainsi qu’au Tessin et de niveau HES en Suisse romande.

D’une manière générale, ces changements revêtent une grande importance, puisque non seulement notre profession prend progressivement un nouveau visage, à travers une évolution des compétences et des rôles tenus par les TRM, mais également parce que les nouveaux cursus de formation vont permettre à nos « jeunes » collègues de mieux appréhender des situations de plus en plus imprévisibles, dans de nouveaux contextes de travail.

Lorsque l'on cherche à analyser ces changements et à mettre la main sur des descriptifs concrets, on se rend compte, pour ce qui est de la formation, que plusieurs documents de référence existent ou sont en phase finale d’élaboration : plan d’étude cadre ES et HES, profil de formation, etc. Par contre, pour ce qui est de la profession sur le terrain, rien de récent ni de vraiment pertinent n’est disponible. Ceci un véritable problème, car une bonne visibilité de la profession, aussi bien pour les TRM eux-mêmes que pour toute autre personne ou entité externe au métier, manque terriblement. C’est pour cette raison que la commission de formation de l’ASTRM a décidé de lancer l’élaboration d’un profil professionnel de niveau national. Celui-ci a reçu l’accord formel du comité central.

Les enjeux

L’élaboration d’un profil professionnel est une opération coûteuse, non seulement financièrement, mais aussi pour le temps et les efforts qu’elle exige de la part de nombreux TRM, cadres TRM et institutions (voir plus loin). Cet investissement doit donc être mis en regard des enjeux et des objectifs visés:

1. Pour les TRM, il s’agit de donner une visibilité de la profession en Suisse et à l’étranger, de permettre aux TRM de toute la Suisse de s’identifier à une représentation consensuelle de la profession et de bénéficier d’un instrument de référence.

2. Pour les écoles et les acteurs de la formation, ce profil professionnel facilitera une évolution des programmes de formation en phase avec les besoins « du terrain » et contribuera à mieux cerner les offres pertinentes en formation post-grade.

3. Enfin, pour notre association, ce sera une opportunité de renforcer son appui auprès de ses membres, en mettant à disposition un instrument dynamique et fédérateur. Par la même occasion, l’ASTRM disposera d’une référence supplémentaire, utile dans ses actions politiques.

La démarche

Il a semblé évident que l’élaboration de ce profil était une opération urgente, en regard des services qu’il rendrait, notamment dans des démarches déjà en cours, comme des réévaluations salariales dans plusieurs cantons. Ainsi, le planning prévoit un aboutissement des travaux d’ici Pâques 2008. Ceci implique que les institutions et personnes concernées seront sollicitées dès la fin de l’été.

Les éléments essentiels concernant la réalisation de ce profil professionnel peuvent se résumer ainsi :

1. Douze institutions sont partenaires du projet (sept alémaniques, quatre romandes et une tessinoise). Ces institutions sont représentatives des différents domaines professionnels et des divers types d’institutions (privé, public, universitaire).

2. Chaque institution met à disposition deux TRM expérimentés, qui participent à des ateliers pour décrire le champ d’action professionnel, les compétences des TRM et les concepts-métier. En parallèle, un cadre TRM de chaque Service est sollicité pour définir les contextes institutionnels et organisationnels, ainsi que les perspectives d’avenir.

3. Un TRM référant participe à l’ensemble du processus, pour garantir une cohérence de la démarche dans sa globalité, sous l’angle strictement professionnel.

4. Enfin, un comité de pilotage supervise le bon déroulement des opérations, dont la réalisation a été confiée à l’institut «Réseau emploi-formation». L’activité de ce dernier consiste notamment à offrir aux organisations du monde du travail un support dans la gestion de leurs professions. « Réseau emploi-formation » a déjà conduit l’élaboration de profils professionnels et apporte ainsi une méthodologie éprouvée.

Conclusion

Au terme de ce processus, nous comptons disposer non seulement d’un profil professionnel pertinent et bien représentatif de la profession de TRM en Suisse, mais aussi d’un instrument dynamique, qui pourra évoluer au fil des ans. En effet, au-delà d’un document figé, le profil professionnel donnera l’occasion de créer, sur le site internet de l’ASTRM, un portail accessible à tous ses membres. Nous souhaitons également que le réseau professionnel initialement tissé entre les douze institutions partenaires continue d’exister et, nous l’espérons, se développe encore.

Projet Profil Professionell Rapport final

Profil Professionnel Instrument

L’instrument 1 est l’instrument de conduite réservé au comité central de l’ASTRM. Les propositions ont été intégrées dans son document de stratégie et mises en pratique ou développées. Il n’est par conséquent pas publié ici.

L’instrument 2 décrit les douze tâches essentielles de la profession. Tous les TRM peuvent l’utiliser dans le cadre de leur travail. Dans cet exemple, vous verrez comment cela est prévu.

L’instrument 3 décrit les tendances de développement de la profession en se concentrant sur cinq directions (conditions cadres, technologie, médecine, patients et institutions).

L’instrument 4 précise les sources essentielles que les TRM peuvent consulter pour obtenir des informations et connaissances.

L’instrument 5 est une encyclopédie pour TRM. Permettant la gestion centrale du vocabulaire (en plusieurs langues), elle sert à la gestion de l’information et de la connaissance du groupe professionnel. Le portail y relatif sera disponible ultérieurement.

L’instrument 6 doit permettre à tous les professionnels d’accéder aux résultats du mandat. Le portail y relatif sera disponible ultérieurement.

L’instrument 7 décrit le réseau dont le profil professionnel a contribué à la structure. Le réseau doit jouer un rôle actif dans la mise en pratique et le développement du profil professionnel.

Institutes partenaires

Comité du Group de Pilotage

François Descombes
Leiter HECVSanté Bildungsgang MTRA
Lausanne

fdescomb@hecvsante.ch


Charles Imsand
Leitender Fachmann für MTRA
Diagnostische Radiologie & interventionelle Radiologie
CHUV Lausanne

charles.imsand@chuv.ch


François Riondel
Leitender Fachmann für MTRA
Diagnostische Radiologie
HUG

francois.riondel@hcuge.ch


Philippe Martinot
Leitender Fachmann für MTRA
Clinique La Source Lausanne
Präsident der SVMTRA Sektion Romandie

p.martinot@lasource.ch


Mario Gianferrari
Verantwortlicher Bildungsgang MTRA
HEDS Genève

mario.gianferrari@hesge.ch


Daniela Herlig
Zentralvorstandsmitglied
Repräsentantin SVMTRA

daniela.herlig@sunrise.ch


Xavier Réalini
Mandatsträger & Projektleiter

xri@bluemail.ch

Contact

ASTRM
Stadthof
Bahnhofstrasse 7b
6210 Sursee

Tel 041 926 07 77

info@svmtra.ch

Cotisations

ActifFr. 200.-
PassifFr. 150.-
Junior Fr.  20.-
Extraordinaire       Fr. 200.-
AssociéFr. 200.-
Collectif           Fr. 200.-

*Cotisations annuelles supplémentaires selon la section